Plantes médicinales et fines herbes


La fameuse Salvia...(11-14)

Les fines herbes en pots. (06-14)    Quoi ? Des fleurs à croquer ! (05-11)

Romarin (02-04)    Les fines herbes (01-03)

La fameuse Salvia...(11-14)

Disons d'abord qu'elle possède plus de dix vertus reconnues et comme souvent à l'automne on ressent de la fatigue, la Sauge est là pour nous sauver (Salvia, veut dire sauver, guérir).

Déjà le mois de novembre qui vient de démarrer, les jardins se dénudent tandis qu'une des fines herbes résiste au froid qui progresse, qui ça ? La Sauge, cette belle Salvia, qu'elle soit purpurea, officinalis ou autres comestibles, elle se tient debout, prête à être légèrement taillée et dépourvue de quelques feuilles que je vais assurément venir récolter en cette première semaine de novembre. Une vivace à avoir pour tout bon jardinier qui se respecte.

Que faire avec les feuilles de ses dernières : Hoalala, une multitude d'utilisations.

En premier: la cuisiner en les passant légèrement sous l'eau du robinet, essuyer, passer dans le blanc d'oeuf fouetté puis faire frire dans un peu d'huile végétal bio. Un régal comme accompagnement, soyez rassuré, son goût devient très léger avec la cuisson. En plus d'être beau dans l'assiette, une nouveauté pour certains de vos invités est toujours bienvenue.

Puis toujours sur le plan culinaire: Dans le potage aux topinambours et sauge, dans la farce de la dinde, pintade etc. avec pommes ou poire en j'en passe.

Que dire de toutes ses vertus médicinales, alors là, je n'aurais pas assez de l'article pour décrire l'ensemble de cette plante. Disons d'abord qu'elle possède plus de dix vertus reconnues et comme souvent à l'automne on ressent de la fatigue, la Sauge est là pour nous sauver (Salvia, veut dire sauver, guérir). Sa composition d'huile essentielle particulièrement en alcool terpénique, en thujone et de camphre font d'elle un excellent tonique au niveau du système nerveux et donc contre les grandes fatigues on peut utiliser 15 gr. de feuilles séchées pour 1 litre d'eau à infuser et boire trois petites tasses par jour.

Je laisse au jardin des feuilles que je broie à la main aux endroits où j'ai des bulbes comme répulsif auprès des écureuils et mulots. Avec le reste de mes feuilles je vais en faire sécher pour différentes préparations médicinales à incorporer dans ma pharmacie verte.

NOVEMBRE : Si parfois il vous reste des feuilles à ramasser n'oublié pas d'en conserver un ou deux gros sacs pour votre compost de l'année prochaine. Puis Avant que le froid soit vraiment encré les mangeoires d'oiseaux sont à installer car si on aime vraiment les oiseaux on les nourrit que l'hiver, l'été leur travail est de manger les insectes nuisibles pour nous en se nourrissant. De cette manière on participe à garder un bel équilibre dans notre jardin.

Au plaisir.

Sylvie Fullum, Horticultrice et Conceptrice en aménagement paysager.

Haut de page

Les fines herbes en pots. (06-14)

Les fines herbes en pots sur la terrasse, le balcon, le rebord d'une fenêtre.

Pour bien réussir la culture des fines herbes en pot ou en bac, on aura besoin d'un terreau léger qui ne contient pas de cristaux de polymère, qui retient trop l'eau car la majorité des fines herbes préfère avoir les pieds au secs. Une astuce pour bien réussir, on ajoute au fond du contenant du compost de crevette ou celui que vous préparer vous-même.

Le compost va enrichir le terreau, et permettra d'éviter la sècheresse.

Un ensoleillement de sept à huit heures par jour minimum.

L'emplacement : placez vos contenants dans des endroits protégés de la pluie et des vents et si possible éloigner vos pots du soleil ardant du midi qui risque de brûler certains feuillages. Il existe des supports sur roulettes si besoin.

L'arrosage et la fertilisation, les fines herbes sont peu exigeantes, un arrosage matinal en profondeur et régulier, pour ce qui de mes suggestions de fertilisant allez-y avec de la farine de crabe au moment de la plantation, tout le tour de la motte puis deux autres applications durant l'été suffirons largement à leurs demandes. Il y a aussi les engrais biologiques composés d'algues sous format de poudre ou en liquide concentré à diluer. Ces deux suggestions sont très efficaces. Un surplus d'engrais souvent trop riche en Azote amènera la visite de pucerons et autres problèmes.

L'arrosage et la fertilisation, les fines herbes sont peu exigeantes, un arrosage matinal en profondeur et régulier, pour ce qui de mes suggestions de fertilisant allez-y avec de la farine de crabe au moment de la plantation, tout le tour de la motte puis deux autres applications durant l'été suffirons largement à leurs demandes. Il y a aussi les engrais biologiques composés d'algues sous format de poudre ou en liquide concentré à diluer. Ces deux suggestions sont très efficaces. Un surplus d'engrais souvent trop riche en Azote amènera la visite de pucerons et autres problèmes. Associations gagnantes : Rassembler les plantes qui ont les mêmes besoins en eau et en éclairage, respecter la distance de plantation recommandée et n'oubliez pas de pincer les sommités des feuillages régulièrement afin d'obtenir de beaux plans bien fournis (couper l'extrémité des jeunes pousses). La majorité des fines herbes tolère voir qu'elles aiment être avec vos fleurs annuelles ou vivaces plusieurs bonnes raisons de les associer dont le fait qu'elles éloignent différents ravageurs indésirables.

Alors, apportez une touche d'originalité à vos compositions dans vos bacs et dans votre assiette. Certaines plantes aromatiques préfèrent la solitude, menthe, romarin par exemples.

Pour terminer, voici quelques suggestions de plantes aromatiques outre le thym, basilic, ciboulette, sauge et compagnie pensez aussi à la capucine, souci, tagète qui sont comestibles avec une utilisation parcimonieuse et délicieuse.

Passez un excellent été.

Au plaisir.

Sylvie Fullum, Horticultrice et Conceptrice en aménagement paysager.

Haut de page

Quoi ? Des fleurs à croquer ! (05-11)

La consommation de fleurs ne date pas d'hier. Dès le IVe siècle avant notre ère, les Perses consommaient des capucines, les Romains et les Grecs garnissaient leurs plats de pétales d'oeillets et les lis sont savourés par les Chinois depuis toujours.

Si tout comme moi, vous êtes curieux, je vous suggère donc cette saison d'en cultiver en pot ou en plate-bande, sans pesticides évidemment. Vous découvrirez alors que les fleurs possèdent un goût et une texture uniques. Savourées seules ou préparées avec d'autres aliments, vos plats épateront les convives et alimenteront les conversations autour de la table.

Cueillez-les lorsqu'elles s'ouvrent et utilisez-les fraîches dans une salade, dans un cocktail aux fruits, dans un aspic aux fraises par exemple, pour décorer les assiettes, les gâteaux, les sorbets, pour parfumer un beurre ou une huile, pour en faire des gelées, pour assaisonner un plat de légumes, pour aromatiser les soupes et les riz ou encore, immortalisez-les dans les glaçons le temps de l'apéro. Les utilisations sont multiples.

En voici quelques-unes :

Chèvrefeuille : sucrées et très parfumées, les fleurs se marient bien avec les pommes, poires et raisins en crêpes-desserts.

Monarde : en mettre peu; relève bien le porc, le poisson et le poulet. Phlox (phlox drummondii) : retirer les étamines, les pistils et les parties vertes; délicieuses en salade ou cristallisées.

Rose : retirer l'onglet blanc à la base avant de consommer. Tous les pétales de rose sont comestibles et les roses qui sentent bon, goûtent bon. Elles ont des goûts légèrement différents. Parfumer votre beurre, huile, sirop ou cristallisez-les.

Capucines : comme elles ont un goût poivrée, elles relèvent les salades, les pommes de terre, le fromage à la crème et même la crème fraîche.

Rose trémière : (sans les étamines et les parties vertes).

Souci des jardins (calendula officinalis) : utiliser les pétales seulement.

Oeillet (dianthus) : retirer l'onglet blanc à la base des pétales car il est amer.

Fuchsia : retirer étamines, pistils, parties vertes et brunes.

Tournesol : sont comestibles les boutons floraux, les pétales et à l'automne, la tête complète pour les graines.

Hémérocalle : on consomme les pétales (ils ont un goût frais et croquant, ce sont mes préférés) et les boutons floraux.

Voyons maintenant les fleurs d'une toute autre manière. Aimons-les non seulement pour leur beauté mais également pour leur parfum unique en bouche.

Bonne découverte et joyeuse dégustation.

Lise Lacasse,dta

Haut de page

Romarin (02-04)

Un romarin est un arbuste d'origine méditerranéenne qui fleurit le printemps mais souvent durant toute la saison. Il n'est pas rustique dans les régions aux hivers froids et rigoureux. On le cultive alors en pot et lui fait passer l'hiver à l'intérieur.

Dimensions : 60 à 90 cm de hauteur sous nos climats et 150 à 180 cm dans ses régions d'origine.

Culture : le romarin prospère en plein soleil, dans les sols au pH entre 6 et 7.5. Il vaut mieux le cultiver dans un sol aride et pauvre plutôt que dans un sol fertile et humide, cela donne des plants plus compacts et odorants.

Semis: le romarin se transplante difficilement, semez-le en godets de tourbe dans un mélange sable/promix, en janvier ou février. Enterrez les graines à 1 cm. Il a besoin de noirceur pour germer. La germination prend 3 à 4 semaines à une température entre 20 et 25 Celsius.

Les plantules poussent très lentement, une transplantation dans un pot plus grand ne sera nécessaire qu'au bout de 6 mois. Cultivez le romarin dans un mélange de sol pour les cactus (moitié sable) car un sol humide arrête sa croissance. Une fertilisation aux engrais solubles à demi dose (20-20-20) peut-être faite au deux mois. Deux à trois ans seront nécessaires pour donner des plants d'une grosseur respectable...

Ne transplantez pas vos romarins à l'extérieur, cultivez-les plutôt en pots, ils aiment la sécheresse entre les arrosage. Ils passent l'été dehors à partir du 15 mai jusqu'à la fin octobre.

Vous pouvez planter votre romarin (avec le pot) dans vos arrangements de boîtes à fleurs et bacs divers. Le romarin se bouture aussi facilement en toute saison.

Le feuillage se récolte en tout temps et peut être consommé frais ou être séché et conservé dans un bocal fermé hermétiquement...

  • Le romarin éloigne les mites et papillons autant du jardin que dans la lingerie.
  • Avec les viandes ou les légumes, en soupes, en sauce ou en tisanes contre les indigestions et les grippe.
  • Mélangé à lavande il fait des sachets pour protéger la lingerie contre les mites.

Joe Viapiano, Horticulteur

Haut de page

Les fines herbes (01-03)

Les fines herbes sont des plantes qui normalement ont besoin de 8 heures de soleil par jour. On peut les cultiver en pots soit sur la terrasse, dans la maison ou près de la maison à l'extérieur. Il est recommandé de bien étiqueter les plantes pour avoir le moins de confusion possible surtout si vous avez différentes variétés d'une plante comme les menthes par exemple. Si vous plantez de la menthe il est recommandé de les planter en pots dont le fonds a été enlevé et de planter le tout en terre. On fait cela pour éviter que la menthe n'envahisse trop.

En majorité les fines herbes poussent dans un sol franc et bien drainé mais comme toute règle a des exceptions, la menthe et le persil aiment un sol humide.

Il est toujours recommandé d'engraisser le sol pour les fines herbes. La meilleure manière de faire est de mettre du compost une fois par année soit à l'automne ou au printemps. Il faut éviter le plus possible les engrais chimiques puisqu'ils peuvent modifier le goût des fines herbes.

La plupart des fines herbes sont récoltées au fur et à mesure qu'on en a besoin. Si vous voulez les récolter pour les faire sécher, le meilleur temps est durant le mois d'août parce qu'en ce temps de l'année elles sont remplies d'huiles et d'arômes.

Il y a beaucoup de variétés de fines herbes. Les plus connues et utilisées sont le basilic, le persil et la menthe.

Le basilic est une bonne plante pour aromatiser les tomates. Il augmente l'arôme et fait sortir le goût de certains aliments. Il peut être utilisé frais autant que sec.

Il y a deux sortes de persil qui sont connus dont le persil italien et le persil frisé. Le persil accompagne bien les asperges. On l'utilise à peu près dans tous les plats que ce soit pour le déjeuner, le dîner ou le souper.

La menthe est utilisée pour épicer le goût de certains aliments. Elle est aussi utilisée pour des parfums et huiles.

D'autre fines herbes très communes dont le romarin, la lavande et la sauge, sont des plantes qui sont utilisées dans le domaine de la parfumerie.

Les fines herbes peuvent être utilisées dans un vaste choix de domaines; les plus importants sont culinaires, la parfumerie et la médecine.

Joe Viapiano, Horticulteur

Haut de page